Région de bruxelles-capitale

Premier·e·s locataires pour 5 logements de transit

La direction Facilities et Bruxelles Logement ont été parties prenantes dans la création, à Anderlecht, de 5 logements de transit. Une première famille y a aménagé, le 7 mars.

En 2021, les inspecteurs régionaux du logement ont prononcé 109 interdictions de location après mise en demeure et 135 interdictions immédiates de location, en raison d’un risque grave pour la santé et la sécurité des occupant·e·s.

Retranscription textuelle

Nawal BEN HAMOU – Secrétaire d’Etat bruxelloise au Logement

Quand leur logement est déclaré insalubre et interdit à la location, certaines familles éprouvent des difficultés à retrouver un nouveau logement. Elles n’ont donc parfois pas d’autre choix que de rester dans leur logement insalubre, alors qu’il peut présenter un réel danger pour leur sécurité. Nous avons fait cette année l’acquisition de 2 immeubles qui proposent au total 9 logements de transit. Notre objectif est de permettre à ces familles en difficulté de s’y installer provisoirement, en attendant de trouver une solution définitive de logement. Je me trouve ici dans un de ces 2 immeubles, situé rue des Tournesols à Anderlecht. C’est un immeuble neuf de 5 appartements qui disposent d’une, 2 ou 3 chambres. Ces familles pourront y rester pour une durée de maximum 18 mois, ce qui leur permettra de se lancer plus sereinement dans la recherche d’un logement définitif.

Sophie GREGOIRE – Direction inspection régionale logement – directrice

Les logements de transit seront attribués sur base de la situation technique que nous avons constatée et de la dangerosité des logements quittés par les locataires. Nous prendrons aussi en considération la situation sociale du ménage, et notamment la présence d’enfants, voire d’enfants en bas-âge. Ce ne seront donc ni les communes, ni les locataires qui pourront introduire une demande d’attribution d’un logement de transit. L’hébergement en logement de transit sera d’une durée de 3 mois, renouvelable. Pendant cette durée, les locataires seront accompagnés par une de nos assistantes sociales. L’objectif de l’accompagnement social est de permettre aux locataires de trouver rapidement un nouveau logement pérenne. La richesse de cette expérience, pour nous, c’est aussi de pouvoir créer une équipe multidisciplinaire, avec des spécialistes des questions sociales et du relogement, des spécialistes des questions financières et budgétaires, des juristes, des architectes pour les questions techniques, et ensemble de pouvoir veiller à la concrétisation de ce projet. Pour l’inspection du logement, c’est une nouvelle aventure, qui représente un important challenge mais qui nous permettra sans doute aussi de vivre de très belles histoires.

Aides insuffisantes

Malgré les mesures de soutien aux locataires, ces familles défavorisées, qui, bien souvent, sont également victimes de discrimination sur le marché du logement, rencontrent beaucoup de difficultés à trouver une nouvelle habitation. En moyenne, elles doivent compter sept mois, voire plus de neuf mois pour les familles nombreuses, avant d’avoir un nouveau toit au-dessus de leur tête.

Pour aider ces locataires pendant quelques mois (et en particulier les familles nombreuses) et leur proposer un hébergement, il a été décidé d’acquérir des logements de transit via le budget établi dans le cadre du Plan d’Urgence Logement, lequel s’élève à 2,5 millions d’euros.

Partenariat avec Facilities

En gardant à l’esprit les conditions définies par l’Inspection Régionale du Logement, Facilities s’est mis à la recherche de logements à acquérir. Après différentes visites, deux d’entre eux correspondaient aux critères : un bien de cinq appartements, à Anderlecht et un autre de quatre appartements, dans le quartier Anneessens.

L’Inspection régionale du Logement et Facilities ont aussi efficacement collaboré efficacement à la mise en œuvre de diverses démarches administratives nécessaires à l’accueil des familles. Comme, par exemple, l’établissement de conventions d’occupation temporaire, d’un règlement d’ordre intérieur, d’un vade-mecum, des marchés publics pour le mobilier et les travaux de peinture et d’une procédure pour les états des lieux à l’entrée et à la sortie.

Les premières familles ont déjà pu emménager dans les appartements le 7 mars 2022, preuve que cette collaboration a été couronnée de succès.

Rendez-vous sur le site internet de Bruxelles Logement pour plus d’informations sur les logements de transit !

Contact

Bruxelles Logement

Bruxelles Synergie – Direction Facilities

Place Saint-Lazare 2, 1035 Bruxelles

Partager :
Twitter>FacebookLinkedIn